Retour

Les Bergers de l’Espoir mettent le paquet pour loger durablement des sans-abri

Les Bergers de l'Espoir, à Ottawa, ont lancé un nouveau programme dont l'objectif est de trouver un logement en l'espace de 30 jours pour les personnes sans-abri qui fréquentent le refuge.

Les concepteurs du programme, intitulé « Diversion program », partent du constat que plus une personne réside longtemps au refuge, plus elle aura de difficultés à quitter les lieux.

« Les statistiques nous prouvent ça et je le vérifie tous les jours », affirme Valerie Holloway, une employée du refuge.

Ce programme mené par les Bergers de l'Espoir s'inscrit dans la stratégie Priorité au logement de la Ville d'Ottawa.

Cette initiative bénéficie d'un financement annuel d'un million de dollars et vise à aider les personnes souffrant de troubles mentaux ou de toxicomanie à se trouver un logement.

À la suite d'une période d'essai au printemps dernier, le programme a été lancé officiellement en septembre.

De la flexibilité

La présidente-directrice générale des Bergers de l'Espoir affirme d'emblée qu'il ne sera pas possible de trouver un toit pour tout le monde en un mois, particulièrement les personnes qui souffrent de problèmes de santé mentale sévères, de dépendance ou de traumatismes.

« L'objectif n'est pas de faire les gens sortir d'ici en trente jours et au pas de course, simplement pour atteindre la cible des 30 jours », soutient Deirdre Freiheit.

Elle explique qu'une évaluation des besoins sera effectuée pour chaque personne, afin de trouver la solution qui lui convient le mieux.

« Si cette personne a besoin de rester plus longtemps, et que nous sommes capables d'assumer ce séjour et de trouver quelque chose qui fonctionnera pour elle, on aura atteint notre but », indique Mme Freiheit.

D'après des informations de CBC

Plus d'articles

Commentaires