Les Blue Jays de Toronto ont été corrigés 14-2 par les Royals de Kansas City mardi, au Centre Rogers, lors du quatrième match de la finale de la série de championnat de la Ligue américaine. Kansas City mène cette série quatre de sept 3-1.

Les Royals ont dominé tous les aspects du jeu contre les Jays. Et ils n'ont gaspillé aucune chance de marquer, avec entre autres quatre points grâce à quatre ballons-sacrifices.

Les Royals ont tonné dès la première manche et ont pris l'avance 4-0. Les quatre premiers frappeurs ont atteint les buts. Les quatre points ont été marqués après trois coups sûrs, dont un coup de circuit de deux points de Ben Zobrist.

Et puis, en début de deuxième, l'ancien des Jays Alex Rios a fait 5-0 grâce à un circuit en solo.

Les Jays ont menacé en troisième manche avec deux hommes sur les buts. John Donaldson a brisé la glace avec un double. Et Bautista y est allé d'un sacrifice pour pousser Ben Revere au marbre et porter la marque à 5-2.

Les Royals ont rebondi en septième avec quatre points. Ils ont placé trois hommes sur les buts. Escobar a envoyé le coureur du troisième but vers le marbre sur un ballon-sacrifice frappé à près de 400 pieds. Un mauvais lancer qui a touché le sol, balle que n'a pu maîtriser Russell Martin et c'est 7-2.

Lorenzo Cain a accentué l'avance grâce à un coup sûr. Pourquoi s'arrêter? Un autre sacrifice, et l'écart est de sept points en milieu de septième.

Le festival offensif s'est poursuivi. Les Jays semblaient complètement désorientés. La défaite a mis en lumière les lacunes du personnel de lanceurs des Jays.

Déjà privés de Brett Cecil, blessé au mollet, les Torontois ont vu leur seul autre releveur gaucher, Aaron Loup, quitter l'abri en début de match pour se rendre à l'aéroport. Il a dû retourner chez lui pour une urgence d'ordre familial. Il ne sera d'ailleurs pas disponible pour la prochaine rencontre. C'est aussi pour des raisons familiales que Loup avait raté le match décisif contre les Rangers du Texas en série de division.

Face à cette pénurie, le gérant John Gibbons a eu recours au joueur de deuxième but Cliff Pennington en neuvième manche. Pennington a accordé deux coups sûrs et a retiré son seul frappeur sur une chandelle au receveur.

Une lueur dans cette sombre journée : l'excellente performance de Liam Hendriks en relève au partant R.A. Dickey. En quatre manches et un tiers, l'Australien n'a accordé qu'un seul coup sûr au Royals.

En point de presse, Gibbons a souligné la qualité du travail de Hendriks. Il a aussi réitéré sa confiance de voir sa troupe se relever de ce mauvais pas.

« Ce sera un gros défi, mais on en a relevé toute la saison. Pensons à ce qui s'est passé contre les Rangers du Texas. Nous serons prêts. »

Rendez-vous mercredi, toujours à Toronto, à 16 h 07 (HAE), pour le cinquième match. 

Edinson Volquez sera au monticule pour les Royals, et Marco Estrada pour les Jays. Les mêmes lanceurs qui ont eu à s'affronter lors du premier match de cette série. 

Plus d'articles

Commentaires