En ce jour du Souvenir, des Canadiens d'un océan à l'autre ont rendu hommage à leurs militaires qui ont perdu la vie pour défendre les valeurs et les idéaux portés par leur pays. Le Monument commémoratif de guerre du Canada à Ottawa a été le théâtre du plus important événement de la journée.

Le gouverneur général du Canada, David Johnston, et le premier ministre, Justin Trudeau, ont assisté à l'événement qui sera marqué par la remise de la Croix d'argent à une femme de la Colombie-Britannique dont le fils est mort en Afghanistan.

Cette mère de soldat, Colleen Fitzpatrick, a déposé une couronne au pied du Monument commémoratif de guerre du Canada au nom de toutes les mères qui ont perdu un soldat en devoir.

Son fils, le caporal Darren Fitzpatrick, est mort le 6 mars 2010 après avoir mis le pied sur un engin explosif.

« Aujourd'hui, nous prenons le temps de nous rappeler et de rendre hommage aux Canadiens et aux Canadiennes qui ont servi notre pays et qui se sont battus pour la liberté partout dans le monde », a déclaré vendredi matin le premier ministre Trudeau.

« Les heures passent, mais nos souvenirs restent. [...] La cause de la liberté nous tient profondément à cœur, et chaque génération de Canadiens a répondu à l'appel pour servir son pays », a-t-il ajouté.

« Nous nous souvenons de la jeunesse d'hier qui, loin de chez elle, s'est battue pour la raison et le progrès. Elle a tenu tête à la tyrannie et a défendu la liberté, et elle a sacrifié son propre avenir pour l'avenir de tous », a ajouté Justin Trudeau.

L'événement à Ottawa ne s'est pas déroulé sans incident. Des vents allant jusqu'à 40 km/h ont fait tomber un morceau de contreplaqué sur la foule. Une femme a été blessée.

La journée a également l'occasion de souligner le centième anniversaire des batailles de la Somme et de Beaumont-Hamel.

Terre-Neuve, qui était un dominion britannique à l'époque, a envoyé un régiment de 801 soldats à Beaumont-Hamel, en France. Lancés dans la bataille pour soutenir des troupes françaises et britanniques, ils sont fauchés par les mitrailleuses d'une tranchée allemande.

Le lendemain, seulement 68 des 801 soldats terre-neuviens répondront à l'appel. 

Le jour du Souvenir est commémoré en Europe et dans les pays du Commonwealth en mémoire des soldats de la Première Guerre mondiale et des conflits qui ont suivi.

Plus d'articles