Retour

Les Canadiens veulent un Monument aux victimes du communisme qui reflète leurs valeurs

La consultation lancée par le gouvernement fédéral au début février a permis à 8 500 personnes de s'exprimer sur le projet présenté par le groupe "Tribute to Liberty".

La ministre du Patrimoine canadien Mélanie Joly avait lancé cette consultation le 2 février.

Les citoyens étaient invités à s'exprimer sur la conception du projet à l'aide d'un sondage en ligne. Les questions portaient sur les objectifs du monument, l'expérience des visiteurs, ainsi que sur sa forme et son caractère. Le questionnaire est demeuré en ligne pendant deux semaines.

Un monument dédié aux valeurs canadiennes

Plus de 72 pour cent des répondants ont indiqué qu'ils veulent un monument qui rappelle les valeurs fondamentales canadiennes que sont la liberté, la démocratie et les droits de la personne.

36 pour cent croient plutôt que ce monument devrait parler l'expérience des Canadiens qui ont émigré de pays communistes.

53 pour cent préfèrent une structure de dimension humaine plutôt que gigantesque, qui offre une expérience plus intime de réflexion et de contemplation.

En décembre dernier, la ministre Joly avait annoncé que le choix du site et le design du controversé projet seraient revus. Un emplacement à l'ouest du Jardin des provinces et des territoires, boulevard de la Confédération, avait été suggéré pour accueillir le monument.

Ce site sera d'ailleurs proposé à la réunion du conseil d'administration de la Commission de la capitale nationale le 28 avril.

La ministre Mélanie Joly a aussi annoncé que le gouvernement fédéral injectera 3 millions de dollars dans le projet.

Le monument devrait être accessible au public en 2018.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine