Retour

Les chauffeurs de taxi d'Ottawa limogent leur chef syndical

La controverse entourant la légalisation du service de covoiturage Uber aura eu raison du président de la section 1688 d'UNIFOR.

Amrik Singh s'est fait montrer la porte hier par ses membres.

Le leader syndical a mené la charge contre la légalisation du service de covoiturage Uber.

Amrik Singh a indiqué à CBC qu'il s'attendait à perdre son poste, après que la Ville d'Ottawa eut rejeté les arguments des chauffeurs de taxi et dérèglementé en partie l'industrie du taxi pour faire une place au service de covoiturage.

Il ajoute que les chauffeurs de taxi lui ont reproché de ne pas avoir été assez dur avec la Ville lors de la campagne contre Uber, même si certaines manifestations de chauffeurs de taxi ont tourné au vinaigre.

Pierre Nakhle assumera dorénavant la présidence de la section 1688, qui regroupe 1800 chauffeurs de taxi.

D'après CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine