Retour

Les circonstances entourant l'accident mortel de Stittsville s'éclaircissent

Le Service de police d'Ottawa (SPO) poursuit son enquête relativement à l'accident de la route qui a coûté la vie à deux adolescentes dimanche soir. L'enquête a révélé que les quatre adolescents impliqués revenaient d'une fête ayant eu lieu dans une carrière.

Michaela Martel et Maddie Clement, toutes deux âgées de 17 ans, ont perdu la vie dans une une sortie de route à l'intersection des chemins Fernbank et Jinkinson.

Si le SPO enquête toujours pour déterminer les causes exactes de l'accident, les enquêteurs connaissent maintenant le lieu d'où revenaient les adolescents et ont interrogé plusieurs témoins.

La police n'exclut pas que des accusations soient déposées dans ce dossier.

Une carrière connue des jeunes fêtards

Mardi après-midi, un groupe de jeunes se baignaient toujours dans la carrière, située dans un secteur rural de Stittsville.

« Durant une journée occupée, les gens plongent un peu partout, passent du bon temps, boivent un verre », a expliqué un adolescent, Zach Moffat.

Son ami, Alex Laverge, a abondé dans le même sens. « J'ai déjà vu environ 50 voitures. C'est un endroit assez populaire certains soirs », a-t-il relaté.

« Les gens boivent, les policiers arrivent et les gens se sauvent. Ça finit là », a conclu une autre adolescente, Emma Sjoberg.

Des employés de l'entreprise propriétaire du terrain, Cavanagh Construction, ont fini par demander aux trois jeunes de quitter les lieux.

La compagnie n'a pas répondu aux demandes d'entrevue de Radio-Canada.

Avec les informations de Mathieu Gohier

Plus d'articles

Commentaires