Retour

Les Comtés unis de Prescott et Russell ont un outil de plus pour attirer les investisseurs

Pourtant, selon la directrice du bureau, Carole Lavigne, le territoire offre plusieurs avantages aux entrepreneurs et investisseurs qui désirent y brasser des affaires, notamment dans le milieu agroalimentaire.

« Entre Ottawa et Montréal, vous avez un endroit qui offre beaucoup d’espace à un prix abordable », indique-t-elle.

Un « excellent » premier pas

Encore fallait-il que les CUPR se donnent les moyens de leurs ambitions pour faire de l'oeil aux investisseurs potentiels.

Le lancement du nouveau profil économique régional intitulé Opportunités de croissance, qui a eu lieu mardi matin, est un « excellent » premier pas dans cette direction, croit André Martel, directeur général de l’Académie entrepreneuriale de Prescott et Russell.

« C’est un bon outil de travail pour les entrepreneurs qui veulent s’en venir ici. Ça leur donne une vue d’ensemble quant à l’implantation et la croissance de leur entreprise », explique André Martel.

Un guide pour les investisseurs

Le document d’une quarantaine de pages, né du plan de développement économique des CUPR, dresse le profil économique et socioéconomique de la région.

La mairesse de Hawkesbury, Jeanne Charlebois, a bien l’intention d’en tirer profit.

« Les gens, ils veulent savoir pourquoi ils devraient venir s'installer chez nous. Là, nous avons le document pour les convaincre de venir s’établir ici », indique la mairesse de Hawkesbury.

Il est aussi question de créer un comité regroupant les acteurs économiques régionaux, afin de mieux aiguiller les investisseurs.

« Il ne faut pas que l’entrepreneur se promène partout. Il faut le guider. S’il a besoin d’un service spécifique, on saura dans quelle municipalité l’envoyer », conclut André Martel.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?