Retour

Les concierges d'Ottawa s'entendent avec leur employeur

Plus de 2500 concierges d'Ottawa ratifient une nouvelle entente avec leur employeur, mettant fin à leur menace de déclencher une grève.

La convention collective des employés, dont le tiers travaillent dans des édifices fédéraux, prévoit une hausse graduelle de salaire de 2 $, d'ici quatre ans.

L'Union internationale des employés des services (UIES) avait conclu une entente de principe avec l'employeur la semaine dernière. 

Dans la capitale nationale, près du tiers des nettoyeurs, soit environ 1000, travaillent dans des immeubles appartenant au gouvernement.

Le gouvernement confie le nettoyage à des entreprises privées, qui payaient leurs concierges environ 11,50 $ de l'heure.

À la fin de l'entente, les employés seront payés 13,50 $ de l'heure.

Plus d'articles

Commentaires