Retour

Les consultations sur la protection des voyageurs aériens commencent à Ottawa

L'Office des transports du Canada (OTC) s'arrête à Ottawa, mercredi, dans le cadre de ses consultations publiques pour améliorer la protection des voyageurs aériens au pays.

Des représentants de l’OTC sillonnent le Canada depuis la mi-juin pour récolter les commentaires du public afin d’élaborer une nouvelle réglementation pour définir les responsabilités des compagnies aériennes.

Diverses organisations, comme l'Association canadienne des automobilistes (CAA), prendront également part aux audiences de l’OTC. La gestionnaire principale des affaires publiques de la CAA, Kristine D’Arbelles, affirme qu’il faudrait d’abord plus de clarté pour que les passagers comprennent mieux leurs droits.

« Si quelque chose arrive et je veux savoir quels sont mes droits, s’il y a des compensations [...] je dois lire un contrat avec la compagnie aérienne [...]. C’est très très compliqué pour comprendre vraiment qu’est-ce que j’ai le droit d’avoir », relate-t-elle en ajoutant qu’il faudrait aussi que les compagnies soient plus proactives pour communiquer avec les passagers en cas d’annulation de vol.

Mme D’Arbelles estime également que les compagnies aériennes devraient changer leurs pratiques en matière de compensation. « La CAA pense que ce serait une meilleure idée d’avoir [la compensation] cash [...] et pas un billet ou un rabais de 25 % la prochaine fois que j’achèterai un billet [...]. Je devrais avoir l’opportunité de quitter avec l’argent dans mon compte », fait-elle valoir.

Ottawa est la dernière ville où ont lieu des consultations en personne. L’OTC invite cependant les gens à soumettre leurs commentaires par téléphone ou en ligne jusqu’au 28 août.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce chat paresseux n'ouvre même pas les yeux pour miauler





Rabais de la semaine