Retour

Les cyclistes de la région applaudissent la création d'un groupe national de travail sur la sécurité

Les cyclistes de la région d'Ottawa et de Gatineau accueillent favorablement l'annonce, par le ministre fédéral des Transports, jeudi, de la création d'un groupe de travail sur la sécurité des cyclistes et des piétons au Canada.

« Ce comité est un excellent premier pas », se félicite la vice-présidente du groupe Citizens for Safe Cycling, Heather Shearer. « Ce sont les experts. Ils pourront étudier les mesures qui donneront les meilleurs résultats. »

Le ministre Marc Garneau a précisé que les provinces et les territoires participeront à la mise en place du comité.

Ses membres auront pour mandat de chercher des solutions à la fois technologiques et axées sur la sensibilisation. Ils se pencheront notamment sur l'utilisation de protections latérales et de capteurs sur les camions.

« Dans le même ordre d'idée, Transports Canada va entreprendre une étude pour examiner comment les technologies modernes pourraient permettre de réduire les accidents entre les usagers vulnérables de la route (cyclistes et piétons) et les camions lourds », a fait savoir le ministère par voie de communiqué.

Mme Shearer se réjouit de voir le ministre Garneau prendre en main le dossier de la sécurité à vélo. Elle souhaite que l'industrie du camionnage soit forcée de mettre en place des mesures pour protéger les cyclistes et les piétons.

Réception positive du maire d'Ottawa

Il y a, en moyenne, deux collisions mortelles par année, à Ottawa, impliquant des cyclistes.

Le dernier accident tragique en lice est survenu il y a un mois à peine au centre-ville de la capitale. Une jeune femme dans la vingtaine a été tuée, écrasée par les roues d'un camion, à l'angle de la rue Lyon et de l'avenue Laurier.

La Ville d'Ottawa fera, au cours des prochaines semaines, une évaluation de la sécurité de la piste cyclable de l'avenue Laurier.

Si la Municipalité compte agir, le maire Jim Watson tient à rappeler que la sécurité à vélo est un enjeu qui touche tous les ordres de gouvernement.

« C'est la première fois qu'un gouvernement fédéral a travaillé avec les municipalités et les provinces sur une stratégie pour la sécurité des piétons et des cyclistes », souligne-t-il.

M. Watson affirme qu'il est impossible d'éliminer complètement les accidents. Mais il est d'avis qu'il est possible d'en réduire la gravité.

D'après les informations du journaliste Stéphane Leclerc

Plus d'articles