Retour

Les déboires des Sénateurs font le malheur de plusieurs commerçants

Des commerçants d'Ottawa subissent les contrecoups de la piètre performance des Sénateurs d'Ottawa et du Canadien de Montréal. Même s'il reste une faible chance pour l'équipe d'Ottawa de participer aux séries de la coupe Stanley, l'enthousiasme des partisans n'est plus au rendez-vous.

Cette année, pas de frénésie du hockey pour les partisans des Sénateurs. Les chances de l'équipe de participer aux séries sont très minces.

Un dénouement qui a fait mal à l'économie d'Ottawa, dit la gérante d'un pub sportif sur le traditionnel Mile des Sens, Shannon Allison. « Quand Hammond était dans le filet, c'était génial et parfait pour les affaires. Maintenant, ça ne va pas trop bien et on remarque que nos ventes diminuent. »

Selon la gérante, depuis les récents déboires des Sénateurs d'Ottawa, l'ambiance festive dans les bars pour chaque but compté par les Sens est absente.

Les mauvaises performances du Canadien de Montréal ont aussi fait diminuer les ventes au cours des dernières semaines et les gérants de restaurant s'attendent au pire.

« On souffre beaucoup. On coupe les employés. Les employés ne sont pas de bonne humeur parce qu'ils ne font pas d'argent. Vous savez que les partisans, si les Canadiens gagnent, ils dépensent plus. Donc, c'est mauvais pour nous », explique le président de l'Union des tenanciers de bar du Québec, Peter Sergakis.

D'ici la prochaine saison de hockey, plusieurs propriétaires de restaurants espèrent maintenant que le Rouge et Noir connaîtra une saison aussi fructueuse que l'an dernier, afin que les partisans soient au rendez-vous.

D'après le reportage de Jérôme Bergeron

Plus d'articles

Commentaires