Retour

Les élections, c’est pas juste pour les vieux!

Les élèves du secondaire à Gatineau participent à leur façon à la campagne municipale. Le 2 novembre, ils se prêteront au jeu et éliront « leur » maire, lors d'une simulation de scrutin.

Cet exercice permettra à 17 000 jeunes et futurs électeurs de mieux comprendre la démocratie municipale et de débattre d’enjeux qui les touchent avec les cinq candidats à la mairie.

Autobus gratuits pour les jeunes, droit de vote à 16 ans, aménagement d’espaces pour les planches à roulettes, déneigement des principales pistes cyclables… Les jeunes fourmillent d’idées!

Dans cette perspective, Radio-Canada et la Commission jeunesse de Gatineau travaillent de concert pour traiter de ces enjeux et offrir une plateforme qui centralise les débats sur Internet avec des formats originaux, afin de stimuler les discussions en classe, comme à la maison.

Tout au long de la campagne municipale, les jeunes apportent leurs idées et participent activement à la création de contenu.

Jeux-questionnaires sur la politique municipale pour débutants et experts (testez vos connaissances!), lexique électoral, capsules vidéo… Radio-Canada offre du contenu aux écoles et aux parents, afin de nourrir les échanges avec les jeunes.

Les émissions radio Les matins d’ici et Sur le vif, ainsi que le Téléjournal Ottawa-Gatineau font également la part belle aux jeunes, en les mettant de l’avant et en apportant leurs idées, suggestions et opinions. Suivez-les lors des tables rondes, analyses et autres vox pop.

Aussi, le débat de Radio-Canada réunissant les aspirants à la mairie le 10 octobre comprendra plusieurs questions provenant des jeunes. Ces échanges seront diffusés en direct sur le site Internet de Radio-Canada et sur la page Facebook régionale.

Les candidats à la mairie pourront à leur tour interroger les jeunes lors de capsules intitulées « Dans l’isoloir », afin d’établir et de renforcer un dialogue entre politiciens municipaux et futurs électeurs.

La mission de la Commission jeunesse

La Commission jeunesse de Gatineau (CJG) a comme mandat de donner une tribune aux enjeux identifiés par les adolescents et de mobiliser ces derniers. L’organisme met également les jeunes en relation avec les élus et les autres représentants de leur milieu (scolaire, communautaire, corporatif et autres).

Aussi, C’est parti, je vote! permet tout au long de l’année aux élèves de cinquième secondaire de rencontrer en classe des élus municipaux et d’échanger avec eux.

En 2014, près de 1500 jeunes de 14 à 17 ans en Outaouais avaient participé à une simulation de scrutin dans leur école lors des élections provinciales.

Le Parti libéral du Québec (PLQ) avait alors récolté 45 % de leurs appuis (soit un peu moins que les électeurs de 18 ans et plus) et Québec solidaire 23 %. La Coalition avenir Québec (CAQ) et le Parti québécois (PQ) fermaient la marche, avec respectivement 13 % et 12 % des voix des jeunes.

Cet automne, l’exercice prend de l’ampleur : 17 000 élèves du secondaire à Gatineau deviendront électeurs d’un jour, le 2 novembre, pour élire « leur » maire.

Le résultat de ce vote sera dévoilé en primeur à l’antenne de Radio-Canada le soir du 5 novembre, à la fermeture officielle des bureaux de scrutin. Soyez des nôtres!

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine