Retour

Les élus gatinois se préparent pour le budget 2017

Les conseillers municipaux de Gatineau ont commencé, lundi, l'étude du budget pour l'an prochain.

Au moins trois jours de travail sont prévus. Le budget sera le dernier présenté avant la prochaine élection municipale, le 5 novembre 2017.

En octobre dernier, le conseil municipal disait vouloir maintenir la hausse annuelle de l'impôt foncier à 1,9 %, à laquelle s'ajouterait la taxe dédiée de 1 %.

Les élus en ont profité pour rappeler qu'au cours des dernières années, Gatineau a réalisé des économies récurrentes de 2,9 millions de dollars, surtout en raison de réductions budgétaires dans les différents services d'amélioration continue ou d'économies de marché.

Certaines initiatives lui ont aussi permis d'économiser. Parmi celles-ci, l'achat de certains équipements spécialisés, comme des chenillettes de trottoirs, a permis de réduire le nombre de contrats octroyés au secteur privé.

Des économies ont aussi été réalisées en diminuant le temps supplémentaire. Les frais liés à la participation à des colloques et aux divers déplacements ont aussi connu une baisse.

Depuis la dernière élection municipale en 2013, ce sont des économies récurrentes d'une valeur de 13,155 millions de dollars qui ont été réalisées.

La Ville semble donc en voie d'atteindre la cible qu'elle s'était fixée il y a trois ans, soit celle de faire des économies de 15 millions de dollars d'ici 2018.

L'optimisme est de mise, tant et si bien que l'objectif pourrait être atteint dès l'an prochain.

Désaccord au niveau des infrastructures

D'ici jeudi, les élus tiennent des discussions portant notamment sur le plan d'investissement de la Ville et les projets de développement, en plus de faire connaître une mise à jour du dossier des frais de croissance.

Quant à l'augmentation de 1 % du budget dédié aux infrastructures, elle est insuffisante aux yeux de certains conseillers, qui évoquent en guise d'exemple le retard dans la réparation des routes.

Certains d'entre eux croient que la situation est telle qu'on devrait envisager la réduction des sommes allouées aux services, qui ne sont pas liés aux infrastructures.

Selon le conseiller du district Manoir-des-Trembles-Val-Tétreau, Jocelyn Blondin, on pourrait, par exemple, revoir à la baisse le budget consacré aux arts et à la culture et consacrer les sommes économisées à la réparation et à l'entretien d'infrastructures mal en point.

Une opinion partagée par la conseillère Louise Boudrias.

Le conseil municipal pourrait donc être le théâtre de discussions animées sur le sujet au courant de la semaine.

L'adoption officielle du budget de Gatineau doit avoir lieu le 6 décembre.

Avec les informations de la journaliste Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?