Retour

Les enseignants franco-ontariens feront la grève du zèle

Comme leurs collègues de partout en Ontario, les 2500 enseignants et membres du personnel administratif de 88 écoles de la région d'Ottawa, représentés par l'Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO), feront une grève du zèle à compter de vendredi prochain.

Alors que les enseignants du réseau catholique anglais et des écoles publiques anglaises du secondaire ont conclu, eux, des ententes de principe avec le gouvernement au cours des dernières semaines, l'AEFO affirme qu'elle « veut l'équité, pas l'égalité ».

De nouveaux moyens de pression dès vendredi prochain

L'AEFO donnera plus de détails dans les prochains jours sur les moyens de pression qui seront déployés.

Dans un communiqué envoyé aux membres, l'AEFO accuse le gouvernement de ne pas financer adéquatement les avantages sociaux.

Le syndicat soutient aussi que les conseils scolaires doivent alléger la tâche des enseignants et que les risques d'épuisement professionnel sont de plus en plus élevés. Quant au personnel suppléant, le syndicat demande à ce qu'ils aient des conditions de travail équitables.

Écoutez la réaction de parents de l'École élémentaire publique Francojeunesse d'Ottawa :

Pas de répercussions sur l'enseignement

De son côté, le Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO) a tenu à rassurer les parents à propos de l'avis de grève.

La directrice de l'éducation du CEPEO ajoute que les négociations se sont poursuivies cette nuit et se poursuivent encore aujourd'hui.

Avec les informations du journaliste Jean-Sébastien Marier

Plus d'articles

Commentaires