Retour

Les familles militaires veulent plus de place dans la prochaine politique de défense

Les familles militaires du Canada souhaitent être davantage prises en compte dans la nouvelle politique de défense du Canada en cours d'élaboration. Plusieurs d'entre elles venues du Québec et de l'Ontario l'ont martelé samedi sur la Colline du Parlement à Ottawa.

L'événement organisé par les centres de ressources pour les familles militaires avait pour but de faire entendre les voix des familles de militaires.

« Sans vous, les Forces armées canadiennes ne peuvent pas accomplir leur mission », a scandé la directrice générale du Centre à Val-Cartier, Marie-Claude Michaud.

Geneviève, une conjointe d'un militaire de la base de Val-Cartier près de Québec, croit que les impacts d'une carrière dans les Forces armées canadiennes sont grands.

« Ça veut dire un stress accru pour les familles, les déploiements, les déménagements, les sacrifices de carrière, le stress qui est lié aux éloignements », explique Geneviève Trudeau.

Le Livre blanc sur la défense en vigueur depuis 22 ans fait référence qu'une seule fois aux familles militaires.

Ils souhaitent que la nouvelle politique de la défense, qui doit être publiée au début de l'an 2017, leur accorde plus de place.

Les familles présentent sur la colline du Parlement samedi ont présenté un mémoire dans lequel elles proposent la mise en place d'une cellule intergouvernementale. Le but est d'assurer le soutien de tous les paliers de gouvernement. 

L'enjeu derrière cette pression est toutefois aussi financier. Les familles militaires ont besoin d'argent pour des situations de détresse psychologique, d'isolement dans une nouvelle communauté ou même pour trouver un emploi.

27 millions de dollars leur sont alloués par année. À leur avis, 100 millions de dollars sont nécessaires.

« Qu'on montre aux gens qu'ils sont d'une grande discrétion, et il faut s'en occuper. Je trouve que c'est important qu'on parle d'elles (familles), qu'on les valorise », estime l'ex-sénatrice libérale Lucie Pépin.

Les familles appréhendent davantage leur rôle dans un contexte où les Forces armées canadiennes auront un rôle de plus en plus important à jouer face aux enjeux mondiaux en raison de la montée du terrorisme.

Selon un reportage de Godefroy Macaire Chabi

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine