Retour

Les garçons de l'Ontario pourront recevoir le vaccin contre le VPH gratuitement

Les garçons de l'Ontario pourront, dès septembre, obtenir le vaccin contre le Virus du papillome humain (VPH) qui, jusqu'à présent, n'est offert qu'aux filles.

« L'Ontario offrira le vaccin contre le VPH à tous les étudiants », a confirmé jeudi le ministre de la Santé, Eric Hoskin. Ce dernier annonce faire ce geste par soucis d'équité et qu'il est très important « de faire la prévention de ce virus pas seulement aux filles, mais aux garçons également ».

Depuis 2007, l'Ontario vaccine les jeunes filles contre le VPH dans les écoles publiques. Désormais, les infirmières de Santé publique Ottawa (SPO) et des autres agences de la province administreront le vaccin à tous les élèves de septième année. 

Une nouvelle bien accueillie

« Si je peux prévenir le cancer chez mon fils, et que nous pouvons le faire sans frais, je n'ai pas besoin de réfléchir plus longtemps », dit de son côté le père d'un jeune joueur de hockey de 8 ans d'Ottawa, Martin Orr.

L'homme a cependant avoué, tout comme d'autres parents interrogés par CBC, qu'il n'en savait pas beaucoup sur ce virus.

Même son de cloche pour la docteure Carolyn Pim, de la SPO, qui se désole de voir que beaucoup de parents ne réalisent pas la croissance évidente du lien entre le VPH et un certain nombre de cancers qui touchent les garçons.

« Les organismes de Santé publique plaident pour donner ce vaccin depuis un certain temps, donc nous sommes très heureux que l'annonce ait été faite », se réjouit la médecin.

Le prochain défi sera toutefois d'accroître la participation au programme de vaccination volontaire. Seulement 55 % des filles se font vacciner dans la capitale nationale, selon la SPO. 

Selon un texte de CBC 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine