Retour

Les Gatinois devront réduire leurs ordures ménagères

De nouvelles règles concernant la gestion des matières résiduelles à Gatineau, qui devraient entrer en vigueur le 15 juillet, vont forcer les résidents à réduire la quantité de déchets destinés au dépotoir et à augmenter le recyclage et le compostage.

Entériné par le conseil municipal mardi soir, ce plan vise à inciter les Gatinois à recycler et à composter davantage, même si la Ville occupe le deuxième rang en matière de gestion des déchets au Québec, derrière la ville de Sherbrooke.

La conseillère Louise Boudrias s'est dite opposée à ce dossier qui selon elle, « aurait dû être présenté au public ».

En vertu des exigences du gouvernement provincial, Gatineau doit réduire de 45 % (par rapport au volume de 2016) le volume de déchets envoyés au dépotoir.

Selon le plan proposé par la Ville en vue de s'y conformer, chaque ménage pourra jeter à la poubelle tout au plus 120 litres d'ordures ménagères toutes les deux semaines. Tout surplus pourrait faire l'objet d'une tarification qui reste à préciser. Les citoyens pourraient devoir se procurer des sacs pour ce surplus d'ordures, au coût d'environ 5 $ le sac. La Ville envisage aussi un système d'étiquetage.

Le recyclage et le compostage deviennent obligatoires.

L'ensemble des résidents devront participer à cet effort de réduction des déchets, y compris les locataires. Selon la directrice du Service de l'environnement, Chantal Marcotte, il y aura toutefois une période de transition pour permettre à tous de s'habituer à ces nouvelles règles.

La Ville fournira aux citoyens un nouveau bac à ordures de 120 litres. Il sera de couleur noire. Les immeubles d'appartements recevront de la Ville des conteneurs spéciaux.

Par ailleurs, de nouvelles règles vont s'appliquer à la gestion des objets lourds, encombrants, comme des matelas, des meubles, des appareils électroménagers ou des résidus de construction. Un organisme ramassera dès cette année les déchets encombrants réutilisables ou recyclables, sur appel, à domicile, toute l'année. La Ville organisera également dès l'automne deux collectes spéciales pour ces objets et pour les résidus de construction mis à la rue. Ce type de collectes spéciales aura lieu par la suite quatre fois par année.

Une aide spéciale sera offerte aux propriétaires d'immeubles d'appartements pour les accompagner dans ces changements.

Depuis 2010, le volume de déchets produits stagne à Gatineau et il y a encore 17 000 tonnes de matières compostables qui sont envoyées au dépotoir chaque année. En fait, environ la moitié des matières envoyées au dépotoir à Gatineau sont recyclables ou compostables.

Le plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 est entré en vigueur le 12 janvier 2017.

Plus d'articles