Retour

Les Gatinois invités à se prononcer sur la gestion des déchets

La Ville de Gatineau souhaite entendre ses citoyens sur son nouveau projet de gestion des déchets, adopté en août, et visant à atteindre les objectifs imposés par Québec.

Ainsi, la Municipalité entame lundi soir des consultations publiques, dans le cadre de la révision de son plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour les années 2016 à 2020.

Le plan prévoit notamment de rendre le compostage obligatoire et de mettre en place des incitatifs tarifaires.

La présidente de la Commission consultative sur l'environnement et le développement durable de la Ville de Gatineau, Denise Laferrière, souligne que les objectifs du nouveau plan de gestion des matières résiduelles ne s'adresseront pas seulement aux citoyens.

« L'industriel, le commercial et l'institutionnel doivent aussi nous aider parce qu'actuellement, c'est juste le résidentiel qu'on gère. [...] Ça, ça va être tout un défi parce qu'il va falloir faire beaucoup de consultations et d'information auprès de la population », précise-t-elle.

Le plan final de gestion devra être adopté à la fin de l'année 2015. Son entrée en vigueur est prévue pour 2016.

Les citoyens qui le désirent ont jusqu'au 19 octobre pour déposer un mémoire.

En 2020, Québec entend interdire l'enfouissement de papier, de carton, de matières compostables et de bois. Le but est de réduire de 45 % les ordures ménagères produites par rapport à 2013.

La gestion des ordures ménagères est le poste budgétaire le plus onéreux pour la Ville de Gatineau. Elle lui a consacré 11,5 millions de dollars en 2013.

Plus d'articles

Commentaires