Retour

Les groupes d’extrême droite inquiètent le Caucus canadien des parlementaires noirs

La présence de plus en plus marquée de groupes prônant des idées racistes dans l'espace public inquiète les membres du Caucus canadien des parlementaires noirs. C'est ce qu'a indiqué le président du groupe, Greg Fergus, mardi, à l'issue d'un sommet des élus à Ottawa.

Les manifestions à caractère raciste, comme celle regroupant des organisations d'extrême droite à Québec la fin de semaine dernière, soulèvent certaines craintes chez les parlementaires afro-canadiens, selon M. Fergus, qui croit que les idées véhiculées par ces groupes sont dangereuses.

« C’est un devoir pour les citoyens de laisser tomber ces discours haineux qui sont très, très simples. Ils ont une réponse à tout. “Pourquoi je n’ai pas de job? C’est la faute des immigrants!” Bien non, c’est plus [nuancé] que ça », a lancé celui qui représente la circonscription de Hull-Aylmer.

M. Furgus a précisé qu'il est toutefois encouragé par la solidarité de la population générale. Si la xénophobie et le racisme semblent prendre de l’ampleur, il en va de même pour l'ouverture d'esprit de la majorité des citoyens, selon lui.

Il a souligné que les manifestants antiracistes étaient bien plus nombreux à Québec, le week-end dernier, que ceux venus avec des organisations de droite comme La Meute.

Le député a aussi salué les démonstrations d’ouverture et de solidarité lors du défilé de la fierté gaie à Montréal.

D'après le reportage de Stéphane Leclerc

Plus d'articles

Commentaires