Retour

Les hélicoptères d'Hydro One restent cloués au sol jusqu'à nouvel ordre

Depuis l'écrasement mortel d'un hélicoptère d'Hydo One, tous les aéronefs de la compagnie restent cloués au sol. C'est par mesure préventive qu'Hydro One a pris cette décision.

Un texte de Lisa Marie Fleurent

Peu avant Noël, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) mettait en garde les opérateurs d'hélicoptères contre les dangers des cargaisons mal arrimées.

Ce sac d'équipement serait lié à l'écrasement de l'hélicoptère d'Hydro One, croit le BST. Quatre hommes ont trouvé la mort dans un boisé de l'est de l'Ontario, le 14 décembre dernier, lors d'une opération de routine.

Cloués au sol

Depuis 28 jours, les 8 hélicoptères d'Hydro One n'ont pas volé. Ce sera ainsi jusqu'à nouvel ordre, indique la compagnie, qui a pris cette décision au lendemain de l'accident.

Le chef de l'exploitation d'Hydro One, Greg Kiraly, assure que les recommandations préliminaires du BST seront incorporées dans l'examen des pratiques et procédures.

Par courriel, il ajoute collaborer pleinement avec le bureau d'enquête.

L'enquête se poursuit

Le BST en est justement à dresser la liste des employés d'Hydro One qu'elle tient à interviewer.

L'épave de l'hélicoptère est maintenant au laboratoire du BST à Ottawa, où des examens plus approfondis sont effectués.

Plus d'articles