Retour

Les héroïnes de l’ombre à l’honneur pendant le Mois de l’histoire des Noirs à Gatineau

Elles se dévouent pour aider les autres ou pour permettre à leur milieu de s'émanciper. Elles le font loin des regards, sans chercher à attirer l'attention. Elles sont les héroïnes de l'ombre, celles qui seront honorées pendant le Mois de l'histoire des Noirs à Gatineau.

L’hommage aux femmes noires sera au coeur de cet événement qui sera célébré pour la 16e fois en Outaouais en février.

« On a toujours rendu hommage aux Michelle Obama, Rosa Park, qui sont très importantes, elles sont des inspirations pour nous », commence Aïcha Koné, coordonnatrice du Mois de l’histoire des Noirs à Gatineau.

« Mais qu’arrive-t-il à la personne qui est chez elle à Gatineau et qui accueille le monde ou à la personne qui donne de la nourriture régulièrement sans que personne ne le sache? », continue-t-elle.

Mme Koné remarque une augmentation constante dans la participation à l’événement chaque année.

« Les nouvelles générations s’engagent un peu plus, elles voient que c’est important de s’engager dans la communauté dans laquelle on habite au lieu de rester juste isolé », explique l’organisatrice.

Programmation variée

La programmation du Mois de l’histoire des Noirs a été lancée à la Maison du citoyen de Gatineau mercredi soir.

Du 7 au 28 février, du théâtre, des conférences, des ateliers et la projection de documentaires se succéderont. « C’est toujours un événement très important, ça permet aux gens de se retrouver pendant un mois », explique Mme Koné.

La musique prendra encore une fois une place importante dans l’événement, avec des spectacles, en autres, de Ilam et de KNLO. La Compagnie créole clôturera les célébrations avec un spectacle pour souligner 30 ans de tournée au Québec le 28 février.

Avec les informations de Kevin Sweet

Plus d'articles