Retour

Les HLM de Gatineau parmi les plus délabrés au Québec

Selon des données obtenues par Radio-Canada, Gatineau occupe le troisième rang provincial des villes qui ont le plus d'habitations à loyer modique (HLM) en mauvais état.

Les villes de Laval et de Rimouski occupent respectivement le premier et le deuxième rang.

Gatineau compte 1686 habitations à loyer modique réparties dans 78 bâtiments. Quarante-six pour cent (46 %) de ces logements sont « en mauvais » ou en « très mauvais état ». Le déficit d'entretien de ces édifices se situe à plus de 20 millions de dollars.

La moyenne provinciale des HLM « en mauvais » ou en « très mauvais état » est de 27 %.

Radio-Canada a obtenu ces données en vertu de la Loi d'accès à l'information. Elles proviennent de la Société d'habitation du Québec et sont tirées d'un rapport ayant été compilé en décembre à partir d'inspections faites entre 2011 et 2015.

Les investissements ont-ils porté fruit?

Le coordonnateur de l'organisme communautaire Logemen'Occupe François Roy n'est pas particulièrement surpris par ces données.

Il estime qu'il y a eu « pendant des années un laisser-aller de la part des autorités gouvernementales », mais souligne que des investissements importants ont récemment été alloués à la remise à niveau du parc de logements de l'Office municipal d'habitation (OMH) de Gatineau.

Du côté de l'OMH, on précise que les informations obtenues par Radio-Canada « ne sont pas actuelles » puisque « les bilans de santé des immeubles s'effectuent sur un cycle de cinq ans ».

« En 2016, des investissements de l'ordre de 16 millions $ en rénovations, améliorations et modernisations du parc immobilier de l'OMHG ont été effectués. Un montant de 17 millions $ a été demandé à la SHQ pour la même enveloppe budgétaire de 2017 », a fait savoir le directeur général de l'Office, Mario Courchesne.

Pour les résidents, la situation s'améliore tranquillement

Résidente d'un des bâtiments classés en très mauvais état, Félicia-May Stevenson a appris avec surprise le classement de son logement.

Une autre résidente, Christina Parent-Gagnon, est elle aussi satisfaite de son logement. « Quand j'ai besoin de faire réparer quelque chose, l'entrepreneur vient tout de suite », a-t-elle ajouté.

Même constat du côté de Lise Baulne, qui réside dans un HLM depuis maintenant 26 ans. « Ils ont changé les tanks à eau chaude, puis la plomberie, l'électricité, le système d'alarme, il y a deux ans », a-t-elle expliqué.

Avec les informations de la journaliste Laurie Trudel

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine