Retour

Les incendies en Alberta incitent des citoyens à se renseigner sur les mesures d'urgence

Alors que les images des sinistrés de Fort McMurray, en Alberta, et des quartiers dévastés par les flammes tournent en boucle, des résidents de la région de la capitale nationale s'informent davantage sur les mesures à prendre en cas d'urgence.

Rhéal St-Amand est un des bénévoles du programme de la Ville d'Ottawa qui vise à aider les citoyens à concevoir leur plan de préparation aux mesures d'urgence.

Dans le cadre de la Semaine nationale des mesures d'urgence et de la sécurité civile, il a passé du temps dans divers endroits publics ces derniers jours afin de sensibiliser la population aux bonnes pratiques en matière de protection.

Il a constaté au fil des ans que c'était surtout à ses collègues et lui d'aller à la rencontre des passants pour leur parler des trousses de survie et des plans d'évacuation.

Mais depuis les événements en Alberta, les choses ont changé et ce sont les citoyens qui viennent à leur rencontre.

« [Avec] ce qui se passe présentement au nord de l'Alberta, j'avoue que beaucoup de gens nous parlent de ce qu'on fait dans ce cas-là », note-t-il.

Selon M. St-Amand, la clé est de se préparer en amont, de planifier les choses et de se tenir prêt.

« Ce n'est pas au milieu d'une urgence qu'on doit planifier, préparer un plan de communication, de façon à ce que tous les membres de la famille sachent qui appeler, quand et où, d'avoir un endroit où se retrouver [...] d'avoir une trousse de survie qui contient de la nourriture, de l'eau, des médicaments pour jusqu'à trois jours », précise-t-il.

Il ajoute que l'information qu'il dispense sert aussi à amorcer la réflexion sur ce qu'on aimerait avoir avec soi lors d'une évacuation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine