Retour

Les incontournables du Bluesfest d’Ottawa ce week-end

Des dizaines de milliers de mélomanes convergeront vers les plaines LeBreton d'ici le 16 juillet prochain pour assister au Bluesfest d'Ottawa. Le festival a lancé ses activités jeudi avec une programmation hétéroclite de plus de 175 spectacles. Nos collaborateurs culturels vous ont préparé la sélection qui suit.

Les choix régionaux de Karine Lessard

Ce sont 75 artistes et groupes locaux, majoritairement anglophones, qui offriront des prestations au cours de ces 10 jours de musique. Voici le portrait de trois incontournables :

1. Chérie

Quand : samedi 8 juillet à 15 h 30Où : scène Barney Danson Theatre

Issu du secteur d'Aylmer, à Gatineau, le quatuor Chérie roule sa bosse en Outaouais depuis seulement trois ans. Ce collectif est composé de Magalie Rondeau (chant), Jeff Gleeson (guitare et claviers), John Pinck (percussions) et Jimmy Major (guitare). Fort d’une expérience en salle, le groupe participait pour la première fois l’an dernier au Festival CityFolk, à Ottawa.

Ce samedi, la jeune formation gatinoise profitera de sa prestation au Bluesfest pour lancer son premier mini-album : We’re not here for long. Ce microalbum bilingue, composé de cinq pièces, plane entre la musique indépendante et le folk ambiant. Chérie souhaite lancer un deuxième mini-album d’ici la fin de l’année.

Grace Lachance

Quand : samedi 8 juillet à 18 h 30Où : scène Black Sheep Stage

À peine âgée de 16 ans, Grace Lachance impressionne par sa maturité musicale. Originaire du secteur de Stittsville, à Ottawa, la musicienne propose une sonorité conjuguant musique populaire et folk, rappelant parfois Taylor Swift.

En 2015, la jeune auteure-compositrice-interprète a remporté un concours de la relève musicale, présenté dans le cadre du Bluesfest. Cette artiste prodige a été sélectionnée parmi des jeunes canadiens de 13 à 21 ans. Elle n’avait alors que 14 ans.

Cette victoire lui a valu de monter sur scène au Bluesfest l’an dernier, en plus d’une collaboration avec Universal Music Canada. Le talent de Grace Lachance a aussi été reconnu par le Festival d’été de Québec. Elle y participera le 10 juillet prochain.

Twin Flames

Quand : dimanche 9 juillet à14 h 30Où : scène Bluesville

Il y a moins d’un mois, ce duo du secteur d'Orléans, à Ottawa, a lancé son deuxième album : Signal Fire. Croisement entre l’anglais et l’inuktitut, langue autochtone du Labrador, entre autres, cet album explore en 15 pièces un folk délicat marié à des sonorités traditionnelles autochtones. Une formation composée de Chelsea June, Métisse d’Ottawa, et de Jaaji Quata, Inuit et Mohawk du Nunavik.

Les deux musiciens ont été les lauréats 2016 du prix auteurs-compositeurs autochtones de l’année au Prix de la musique folk canadienne.

La suggestion de Julien Morissette

Gabrielle Shonk

Quand : dimanche 9 juillet à 19 hOù : scène City

Originaire des États-Unis, Gabrielle Shonk a grandi au Québec et détient un baccalauréat en jazz. Après un passage remarqué à La Voix, celle que l’on compare souvent à Charlotte Cardin a toute une carrière qui se dessine devant elle.

L’artiste a collaboré avec le réputé guitariste et réalisateur Simon Pedneault pour l’enregistrement de son album qui sera lancé prochainement avec Universal Music Canada. Habit, le seul extrait actuellement disponible, trace les prémices d’un album très prometteur que le public attend impatiemment depuis 2016.

Plus d'articles

Commentaires