Retour

Les infrastructures au cœur des consultations prébudgétaires à Gatineau

Les quatre députés libéraux fédéraux de l'Outaouais poursuivent, mercredi, leurs rencontres prébudgétaires pour connaître les besoins de la région, à quelques semaines de la présentation du premier budget du nouveau gouvernement Trudeau.

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, et le président de la Société de transport de l'Outaouais (STO), Gilles Carpentier, pourront s'entretenir avec les élus fédéraux.

Les représentants municipaux demanderont notamment au gouvernement de respecter ses engagements en matière de financement des infrastructures. Gatineau veut de l'argent pour financer un lien de transport rapide vers l'ouest de la ville.

La Municipalité souhaite aussi que le fédéral mette de l'argent de côté pour permettre l'arrimage des projets de transport en commun de la STO à Gatineau et d'OC Transpo à Ottawa.

Gatineau désire aussi une augmentation du financement en matière de logement abordable et espère obtenir davantage d'argent du Fonds fédéral de la taxe sur l'essence, afin de mener à bien des projets d'infrastructures.

Steven MacKinnon, député de Gatineau, William Amos, député de Pontiac, Greg Fergus, député de Hull-Aylmer, et Stéphane Lauzon, député d'Argenteuil-La Petite-Nation, discutent en privé depuis mardi avec des acteurs régionaux de divers milieux.

Jusqu'à maintenant, ils ont notamment rencontré des représentants de la Chambre de commerce de Gatineau, de l'Université du Québec en Outaouais ainsi que des organismes communautaires.

Avec les informations de Louka Jacques

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine