Retour

Les joueurs de la LNH se battent pour être exemptés du régime de retraite de l’Ontario

Les joueurs des Maple Leafs de Toronto et ses Sénateurs d'Ottawa gagnent en moyenne 2,5 millions de dollars par année. Ils ne voient pas pourquoi ils devraient avoir à contribuer au régime de pension que le gouvernement ontarien veut mettre sur pied à partir de l'an prochain.

L'Association des joueurs de la LNH (NHLPA) demande une exemption en ce sens, niant être à la recherche d'un traitement de faveur.

La NHLPA a retenu les services d'un avocat pour faire valoir que les hockeyeurs ont déjà un plan de retraite, mis en place après le lockout de 2013. Toutefois, ce régime a été créé selon la loi américaine.

La ministre responsable du Régime de retraite de la province de l'Ontario, Mitzie Hunter, répond que chaque requête d'exemption sera étudiée au cas par cas.

Selon les règles du nouveau régime de retraite ontarien, les cotisations de l'employé sont plafonnées à environ 1600 $ par année. L'employeur doit verser une contribution équivalente.

Le PC abolirait le régime 

Les libéraux défendent leur projet, affirmant que moins de 35 % des Ontariens ont accès à un régime de retraite au travail.

Pour sa part, le chef de l'opposition, le conservateur Patrick Brown, dit qu'il s'agit d'une « taxe » que les travailleurs et les entreprises ne peuvent se permettre de payer actuellement. Il promet d'annuler le nouveau régime s'il prend le pouvoir en 2018.

Selon lui, la première ministre Kathleen Wynne devrait plutôt faire pression sur son homologue Justin Trudeau pour qu'il bonifie le Régime de pensions du Canada.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine