Retour

Les libéraux au pouvoir, Ottawa deviendra-t-elle bilingue en 2017?

Les militants francophones, qui tentent d'obtenir la désignation bilingue de la Ville d'Ottawa, se disent encouragés par l'élection d'un gouvernement libéral à la Chambre des communes. Mais pour réussir à le faire à temps pour le 150e anniversaire du Canada en 2017, il reste encore beaucoup d'obstacles à surmonter.

L'élection d'un nouveau gouvernement libéral, aux racines bilingues profondes, pourrait relancer l'idée d'une désignation bilingue de la capitale nationale, croit le professeur de droit à l'Université d'Ottawa, Gilles Levasseur.

« Le Parti libéral a toujours été très ouvert à la dualité linguistique et aux minorités de langues officielles. Donc sur cette philosophie-là, on continue à croire qu'il va y avoir encore cette démarche positive envers le projet de la Ville d'Ottawa », explique-t-il.

Ce point de vue est partagé par les représentants de la francophonie ontarienne qui sont réunis en congrès annuel, à Toronto. Mais au sein du conseil municipal d'Ottawa, l'idée du bilinguisme officiel a encore du chemin à parcourir.

« On n'essaie pas de répliquer le modèle fédéral. On est un différent palier de gouvernement », rappelle le conseiller Mathieu Fleury. « C'est là où il faut expliquer c'est quoi un service bilingue, parce que la municipalité offre des services qui sont complètement différents du gouvernement fédéral. »

Le débat qui consiste à choisir entre protéger des services bilingues existants ou reconnaître l'égalité linguistique des communautés francophones et anglophones, est encore loin de se terminer, à moins de deux ans des célébrations du siècle et demi de la Confédération canadienne.

D'après un reportage de Gilles Taillon

Plus d'articles

Commentaires