Retour

Les maires d'Ottawa et de Gatineau interpellent les chefs des partis fédéraux

Dans un questionnaire envoyé aux chefs des partis fédéraux, Jim Watson et son homologue Maxime Pedneaud-Jobin demandent à ces derniers de répondre à 11 questions. Ils souhaitent ainsi que les chefs se prononcent sur les enjeux qu'il juge importants pour leur ville respective.

Les maires demandent aux chefs d'y répondre d'ici le 30 septembre. Les réponses seront ensuite publiées sur le site Internet des Municipalités.

Le même questionnaire a été envoyé à tous les candidats des circonscriptions de la région de la capitale nationale. Voici les points abordés :

Train léger

  • Les maires demandent aux chefs de s'engager notamment à financer le tiers de la deuxième étape du projet de train léger. Ils leur demandent également s'ils appuieraient l'idée d'une liaison ferroviaire avec l'aéroport d'Ottawa.

Logement social

  • Les maires demandent également aux chefs de s'engager à travailler sur une stratégie nationale à long terme en matière de logement et de s'engager à renouveler les accords fédéraux d'exploitation et le financement lié au logement social.

Commission de la capitale nationale

  • L'an dernier, les hauts dirigeants de la Commission de la capitale nationale (CCN) ont rejeté la proposition conjointe des maires d'Ottawa et de Gatineau, qui réclamaient qu'au moins un élu des deux villes siège au conseil d'administration de l'agence fédérale. Les maires souhaitent maintenant que les candidats s'engagent à réserver deux sièges au C.A. de la CCN pour des représentants élus des conseils municipaux d'Ottawa et de Gatineau.

Monument aux victimes du communisme

Services de garde

Messieurs Watson et Pedneaud-Jobin demandent aux candidats de s'engager à accorder un financement à long terme aux services de garde d'enfants. Cet été la Ville d'Ottawa a annoncé vouloir changer la façon dont le système des places en services de garde est géré.


150e anniversaire de la Confédération canadienne

  • Les maires demandent aux futurs élus de s'engager à fournir tous les détails concernant la programmation et la contribution financière du gouvernement fédéral au 150e anniversaire de la Confédération du Canada, en 2017. Ils demandent à ce que ces détails soient communiqués d'ici mars 2016, pour éviter les conflits d'horaire et maximiser les retombées économiques de ces célébrations.

Infrastructure et économie

  • En plus de demander aux candidats de s'engager à créer un programme d'infrastructure fédéral permanent et prévisible à long terme, les maires souhaitent que le parti au pouvoir s'engage à informer de façon régulière les Villes d'Ottawa et de Gatineau quant aux changements prévus aux services publics, puisque l'économie de la région repose sur les services publics fédéraux et les entreprises qui font affaire avec le gouvernement du Canada.

Plus d'articles

Commentaires