Retour

Les maires de la MRC de Papineau acceptent que la mine Wallingford-Back soit sécurisée

Les maires de la MRC de Papineau ont accepté mercredi à l'unanimité les recommandations du ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN) pour sécuriser façon permanente la mine Wallingford-Back, dont le flot de visiteurs est une source de nuisance pour le voisinage.

Des barrières ancrées dans le sol seront placées à l'entrée de l'ancienne mine de quartz de façon à ce que personne ne puisse s'y rendre. Des tranchées seront aussi creusées sur le chemin qui mène à la mine pour que des véhicules ne puissent pas passer, a décrit la préfète de la MRC de Papineau, Paulette Lalande, en entrevue à Radio-Canada.

« Ceux qui vont vouloir se rendre à la mine, pourront se rendre aux barrières, mais ne pourront pas se rendre au-delà de ça », a prévenu Mme Lalande.

La décision des maires fait suite à la présentation d'un plan du ministère qui envisageait de bloquer l'accès, sans pour autant exclure l'option d'un projet récréotouristique.

Celui-ci n'est toujours pas exclu, il serait même envisageable d'ici une dizaine d'années, mais selon Mme Lalande, « ce n'est pas présentement le sujet ».

Le site, qui n'est pas aménagé pour recevoir des touristes, attire depuis quelque temps des visiteurs qui y laissent parfois leurs déchets et incommodent les résidents de la municipalité de Mulgrave et Derry.

Le MERN présentera son projet de sécurisation de la mine aux citoyens, jeudi à 10 h.

Avec les informations de Claudine Richard

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine