Retour

Les nids-de-poule et l'eau tiennent les cols bleus occupés à Ottawa et Gatineau

Alors que le printemps semble vouloir s'installer ces jours-ci, les Villes de Gatineau et d'Ottawa sont à pied d'œuvre pour colmater les nids-de-poule et dégager les puisards.

L'eau produite par la fonte de la neige en raison du redoux s'infiltre dans les crevasses de la chaussée et contribue à affaiblir le revêtement, ce qui crée des trous. 

À Gatineau, sept équipes sont à l'œuvre depuis le début de la semaine. Elles colmatent au total de 210 à 350 nids-de-poule par jour.

L'an dernier, la Ville dit avoir réparé près de 26 000 d'entre eux, dont 10 % à la suite de requêtes de citoyens au service 311.

À Ottawa, plus de 210 000 nids de poule ont été colmatés l'an dernier, pour une moyenne d'environ 575 réparations par jour.

Les citoyens invités à collaborer

Les Villes se montrent également vigilantes face aux accumulations d'eau en raison de puisards bouchés par la neige et la glace.

Les deux municipalités demandent aux citoyens de faire leur part pour faciliter l'écoulement de l'eau en dégageant eux-mêmes les puisards lorsque cela leur est possible.

La Ville d'Ottawa rappelle par ailleurs aux citoyens que l'emplacement des puisards est marqué par un « T » peint en jaune au centre de la chaussée afin de faciliter leur repérage.

Les Gatinois peuvent communiquer avec le service 311, par téléphone ou en ligne, afin de signaler un nid-de-poule ou un problème de puisard. Les Ottaviens peuvent aussi appeler au 311 ou soumettre une demande de service sur le site de la Ville.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine