Retour

Les Olympiques de Gatineau ont un plan et ils vont le respecter

Pour tracer le bilan de saison de l'organisation, le directeur des opérations hockey, Alain Sear, a martelé plusieurs fois jeudi le même message en conférence de presse. Les Olympiques ont un plan pour l'avenir et ils vont le respecter à la lettre.

Un texte de Jonathan Jobin

La direction du club de Gatineau est satisfaite de la saison qui s'est terminée vendredi dernier, avec une défaite en cinq matchs face aux Tigres de Victoriaville en première ronde.

« On a décidé de poser des gestes concrets. Des gestes qui nous amènent vers l'avenir. Ce n’est pas facile d'échanger ses meilleurs éléments », a déclaré Alain Sear d'entrée de jeu.

Il croit toutefois que les Olympiques n'avaient pas le choix pour assurer l'avenir de l'organisation.

Les Olympiques de Gatineau ont échangé plusieurs éléments de premier plan cette année, dont le meilleur joueur européen de l'histoire de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ), Vitalii Abramov.

L'équipe a été confrontée à son ancienne vedette dès la première ronde face aux Tigres.

« Je ne peux pas dire ce que j'ai pensé devant les caméras », a blagué Sear, lorsqu'on lui a demandé comment il a réagi en apprenant qu'il devrait affronter le Russe, qui a récolté 301 points en 185 matchs de saison régulière dans le circuit Courteau.

Gatineau s'est aussi départi de l'attaquant Mitchell Balmas et du vétéran défenseur Will Thompson, qui avaient rendu de fiers services au club. Mais, se faisant, ils ont maintenant une banque de choix et d'espoirs beaucoup mieux garnie qu'auparavant. Les Olympiques ont notamment un choix de 1er tour et deux choix de 2e tour pour le repêchage de juin.

Si Alain Sear a eu une année occupée, il sait que les prochaines semaines et les prochains mois le seront tout autant.

« Notre travail de recrutement va être primordial. Il faut aller voir les showcases, il faut connaître les meilleurs espoirs. Nous devons doter cette organisation des meilleurs joueurs possible. J'ai confiance en notre groupe de dépisteurs », a ajouté le dirigeant des Olympiques.

Rajeunir l'équipe et développer le talent

La direction des Olympiques a aussi parlé de l'importance de rajeunir l'équipe. La formation a beaucoup trop de joueurs qui auront 19 ans l'an prochain.

« Nous avons un groupe d'environ 18 joueurs qui pourraient revenir l'an prochain. Ça n'arrivera pas », a assuré Sear, qui devrait conclure d'autres transactions d'ici le repêchage de la LHJMQ, en juin prochain.

La situation des gardiens donne aussi une marge de manoeuvre aux Olympiques, avec Tristan Bérubé et Creed Jones, qui ont bien fait cette année, et Rémi Poirier, qui vient de remporter le championnat dans la Ligue midget AAA du Québec.

Les Olympiques ont été surpris par les performances de leur équipe cette saison. Plusieurs observateurs croyaient que Gatineau ne serait même pas des séries cette année.

L'entraîneur-chef Éric Landry y est pour beaucoup dans la tenue du club cette saison. Lui et son équipe d'entraîneurs ont été félicité avec une prolongation de contrat de deux ans.

« On a eu un groupe de joueurs très spécial. Tout le monde a travaillé fort toute la saison. On a senti que les joueurs se sont vidés jusqu'au bout. Il faut donner le crédit à tous les joueurs qui ont participé [à la saison] », a affirmé Landry, qui vient de compléter sa première saison complète derrière le banc des Olympiques.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine