Retour

Les Ottaviens partent à la rencontre des créatures de La Machine

Les créatures de La Machine - une araignée et un dragon mécaniques - sont installées à Ottawa, mais n'ont toujours pas commencé à se déplacer. Malgré cela, elles créent déjà une forte impression chez les Ottaviens.

Du 27 au 30 juillet, un cheval dragon cracheur de feu et une araignée se livreront un combat pendant quatre jours, en plein cœur d’Ottawa.

De nombreux curieux étaient amassés aux abords de l'hôtel de ville d'Ottawa, samedi matin, après avoir constaté avec étonnement la présence d'un dragon mécanique d'une hauteur de 15 m devant l'édifice municipal.

« C'est énorme! C'est très impressionnant et même un peu intimidant, mais c'est beau en même temps et j'ai hâte de les voir bouger », s'exclame Jeff Leckey, rencontré jeudi matin non loin de la bête.

Même son de cloche à la basilique-cathédrale Notre-Dame où Kumo, l'araignée géante, est suspendue.

« C'est très cool, j'aime bien! Je me dis que ç'a dû être dur obtenir l'autorisation pour la mettre sur l'église. C'est très bien, les enfants aiment ça », commente pour sa part Samuel Cardinal.

Le recteur de Notre-Dame, Mgr Daniel Berniquez, s'est dit heureux que son église fasse partie du spectacle de théâtre urbain de La Machine.

« Souvent, on a l'impression que comme église, on est un peu toujours en train de dire non [...] mais dans les circonstances, c'était possible de participer comme tout le monde à cet événement du 150e », a déclaré le recteur, qui a été convaincu après avoir appris que d'autres cathédrales s'étaient déjà prêtées au jeu en Europe.

Avec les informations d'Estelle Côté-Sroka

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine