Retour

Les Ottaviens tardent à changer leurs habitudes pour éviter la distraction au volant

Les policiers d'Ottawa ont imposé plus de 1 million de dollars en amendes pour distraction au volant depuis le début de l'année. Malgré tout, le service de police soutient que cela n'a pas empêché bon nombre de personnes d'utiliser leur cellulaire au volant ou de commettre d'autres infractions de ce genre.

« Nous ignorons ce que nous pouvons faire de plus, à part appliquer la loi comme nous le faisons [trad. libre] », souligne le sergent Mark Gatien, de la Section de la circulation de la police d'Ottawa.

Le message reste difficile à passer, selon le sergent Gatien, qui rappelle que ce type de distraction peut être très dangereux. « Je suis déjà allé sur les lieux d'un accident où le cellulaire était encastré dans le parebrise. Il n'y a pas de doute que l'appareil était utilisé au moment de l'impact [trad. libre] », souligne-t-il.

Le sergent précise que les policiers d'Ottawa ont ordre de ne pas donner d'avertissement pour la distraction au volant, mais de passer immédiatement à une amende. « Peu importe l'excuse, vous aurez une contravention pour ce que vous avez fait [trad. libre] », soutient-il.

Selon les données provinciales en matière d'accidents recueillies depuis 2013, une personne est blessée dans une collision reliée à la distraction au volant toutes les demi-heures en Ontario.

D'après CBC

Plus d'articles