Retour

Les parents de l'Outaouais trouvent que leurs enfants sont « beaucoup trop assis »

Selon un récent sondage Léger, 89 % des parents d'enfants de l'Outaouais croient que leurs enfants sont trop souvent assis. Une situation que l'initiative 100°, de Québec en Forme, espère changer en repensant les cours d'école.

L'organisme a fait appel à la firme Léger pour sonder la perception des parents par rapport à l'activité physique dans les écoles.

En Outaouais, les enfants utilisent généralement plus les cours d'école que dans les autres régions du Québec. Ainsi, 68 % des parents sondés ont affirmé que leur enfant avait fréquenté la cour d'école avant le début des classes, contre 58 % pour la moyenne québécoise.

Ce ne serait cependant pas suffisant, puisque la vaste majorité des parents sondés continuent de penser que les enfants passent trop de temps assis.

« Les enfants n'ont pas beaucoup d'heures d'activités physiques au programme », déplore Guillaume Vermette, ancien éducateur physique qui travaille maintenant avec 100°.

« Il faudrait qu'il y ait une forme de concertation avec l'ensemble du corps professoral pour intégrer l'éducation physique au curriculum par le biais de classes extérieures, de moments de jeux non structurés », poursuit-il.

Verdir les cours d'école

Selon un responsable de la Direction de la santé publique de l'Outaouais, la modernisation des cours d'école constitue effectivement une piste de solution pour lutter contre l'inactivité des enfants.

« Le sondage fait vraiment ressortir l'importance de la cour d'école, du fait de jouer à l'extérieur. C'est vraiment l'endroit pour privilégier l'activité physique chez les jeunes », a déclaré Carl Clements.

Selon le sondage Léger, l'Outaouais se classe au bas des régions où on trouve le moins d'espaces naturels dans les cours d'école : 65 % des écoles de la région, contre 78 % au Québec.

Avec une enveloppe de 500 000 $, l'initiative 100° vise à maintenant des projets « innovateurs » pour revoir les infrastructures dans les cours d'école et ainsi permettre aux élèves d'âge scolaire d'être plus actifs.

Les écoles ont jusqu'à la mi-mai pour présenter un projet dans le cadre de ce programme.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un homme danse sur le toit de sa voiture





Rabais de la semaine