Retour

Les partisans des Sénateurs d'Ottawa en colère ont maintenant leur publicité

Les partisans des Sénateurs d'Ottawa qui souhaitent le départ du propriétaire de l'équipe, Eugene Melnyk, se font de plus en plus entendre.

Un texte de Jonathan Jobin

Une première publicité, financée par une campagne de souscription en ligne, a été installée dans la capitale, au coin de la promenade Riverside et de la rue Bank. Le panneau, bilingue, affiche le message « Melnyk Out » et demande aux gens d'aller visiter le site Internet du mouvement.

Les partisans à l'origine de la campagne disent vouloir lancer une conversation avec l'organisation et démontrer leur appui aux Sénateurs.

Celui qui a lancé l'initiative, Spencer Callaghan, se dit heureux de voir les affiches maintenant en place. « Plus de 400 partisans ont donné de l'argent pour le projet », précise-t-il. « Les partisans sont heureux de finalement avoir une voix pour se faire entendre. Ne pas acheter de billets pour les matchs n'est pas suffisant. Les sièges vides ne parlent pas. »

Le jeune homme aurait voulu acheter des affiches plus près du Centre Canadian Tire, mais aucun espace publicitaire n'était disponible, selon lui. « La compagnie que nous avons approchée n'avait pas de place jusqu'à l'automne. Nous avons préféré nous assurer un maximum de visibilité », dit-il.

Un propriétaire qui fait la sourde oreille

C'est une déclaration du propriétaire, lors de la Classique du centenaire, en décembre dernier, qui avait suscité la grogne chez les partisans des Sénateurs.

Melnyk avait mentionné qu'il pourrait déménager l'équipe si les partisans ne se rendaient pas en plus grand nombre au Centre Canadian Tire.

Moins de 16 000 personnes ont assisté aux rencontres des Sénateurs, en moyenne, cette saison.

Melnyk est revenu sur ses propos en janvier et a soutenu qu'il veut garder les Sénateurs à Ottawa. Il assure que tous les efforts sont déployés pour mener à terme le projet d'un nouvel aréna sur les plaines LeBreton, au centre-ville d'Ottawa. Il a aussi envoyé une lettre aux abonnés pour parler de son plan des prochaines années.

La campagne des partisans mécontents, lancée il y a environ un mois, avait pour objectif de récolter 6500 $. Finalement, plus de 10 000 $ ont été recueillis.

Leur message sera affiché sur d'autres panneaux au cours des prochains jours. Au moins trois autres panneaux indiqueront « Melnyk Out » d'ici le 2 avril.

Plus d'articles