Retour

Les policiers arrêtent des trafiquants de fentanyl à Gatineau

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a mené une importante opération contre le trafic de fentanyl, jeudi, dans le secteur de Gatineau. La perquisition a eu lieu au 66, rue Saint-Antoine, près du parc de la Baie.

Les policiers ont mis la main sur 20 g de fentanyl, une arme à impulsion électrique, 3340 $ et deux téléphones cellulaires.

Ils ont également arrêté un homme de 31 ans et une femme de 23 ans. Les deux suspects doivent comparaître en cour, vendredi, pour répondre à divers chefs d'accusation, dont ceux de trafic de stupéfiants et de possession en vue d'en faire le trafic.

Des techniciens de la Sûreté du Québec ont d'ailleurs prêté main-forte à leurs collègues locaux. L'opération, menée par l'Escouade régionale mixte (ERM) de l'Outaouais, a débuté vers 13 h et s'est poursuivie en soirée.

Initialement, la SQ indiquait qu'un laboratoire de fentanyl avait été démantelé. Or, il s'avère qu'il en n'était rien.

Le SPVG explique maintenant que les mesures de sécurité mises en place, dont l'évacuation d'un immeuble, étaient plutôt liées à « la présence possible de produits chimiques volatils ».

« Considérant la présence possible de fentanyl en poudre, le soutien des spécialistes en démantèlement de laboratoire clandestin de la SQ a été nécessaire pour assurer la santé et la sécurité des policiers qui procédaient à la perquisition », peut-on lire dans un communiqué du SPVG.

Le fentanyl est un puissant opioïde qui fait actuellement des ravages un peu partout pays.

Un peu plus tôt cette semaine, le Bureau du coroner de l'Ontario dévoilait que le nombre de morts par surdose de fentanyl avait atteint des sommets dans la province.

Avec les informations des journalistes Jérôme Bergeron, Mireille Langlois et Laurie Trudel

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine