Retour

Les policiers d'Ottawa se munissent de pistolets Taser

La Commission des services policiers de la Ville d'Ottawa a voté lundi soir en faveur de l'achat d'armes Taser pour tous ses agents.

Selon le plan qui a été adopté, 400 pistolets à impulsion électrique doivent être achetés cette année au coût de 2800 $ chacun, pour un total de 1,18 million de dollars. C'est 1080 de ces armes qui doivent être acquises d'ici 2021, soit environ quatre fois plus que le nombre que le Service de police d'Ottawa (SPO) possède présentement.

L'idée est que chaque policier travaillant sur le terrain obtienne sa propre arme Taser dès son embauche.

Le chef du SPO, Charles Bordeleau, estime que cette mesure permettra aux agents d'éviter d'utiliser des armes plus dangereuses.

« C'est une arme considérée comme moins mortelle et notre utilisation est concluante jusqu'à présent », a-t-il dit.

Plus d'articles