Retour

Les policiers mettent fin aux activités de passeurs dans la région de Cornwall

Les policiers ont appréhendé cinq personnes, le 20 octobre dernier, à la suite d'une enquête de sept mois dans la région de Cornwall et de la ville américaine de Massena.

Les arrestations ont eu lieu dans le cadre de l'opération Oinertia, menée conjointement par la Gendarmerie royale du Canada (GRC), le Service de police mohawk d’Akwesasne (SPMA), le groupe de travail américain Border Enforcement Security Task Force (BEST) et l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

Cette enquête portait sur la présence de passagers clandestins, allant des États-Unis vers le Canada, dans les régions de Cornwall, en Ontario, de Saint-Régis, au Québec, et de Massena, à New York.

La plupart des immigrants illégaux au Canada trouvent refuge en Ontario et au Québec.

Les arrestations ont eu lieu à la suite de perquisitions dans des résidences en Ontario et au Québec.

Des cinq personnes arrêtées, quatre feront face à des chefs d'accusation pour complot et, pour deux d'entre elles, d'avoir avoir aidé ou encouragé une ou plusieurs personnes à entrer illégalement au Canada.

Huai Guo Li, 59 ans, de Carignan, au Québec, Donald Benedict, 44 ans, de Cornwall, Edwin Benedict, 48 ans, de l’île de Cornwall, et Jessica Martin-Conners, 43 ans, également de l’île de Cornwall, devront répondre à des accusations liées à l'entrée illégale de personnes au pays.

Les policiers indiquent que l'enquête se poursuit et qu'il pourrait y avoir d'autres accusations.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine