Retour

Les Portugais de l'Outaouais pensent à leurs compatriotes

Les feux de forêt qui ont fait au moins 62 morts et une cinquantaine de blessés au centre du Portugal préoccupent la communauté portugaise établie en Outaouais.

L'incendie qui s'est déclaré samedi à Pedrogao Grande, une ville située à 200 km de la capitale Lisbonne, s'est propagé très rapidement. La période de canicule et la thèse d'un orage sec sont évoquées pour expliquer la cause du brasier.

La diaspora établie dans la région suit la situation de près grâce aux chaînes de télévision portugaises, mais aussi sur Internet et sur les médias sociaux. Pour les membres de la communauté, il est difficile de rester impuissant face à une telle catastrophe naturelle.

« J'ai visité plusieurs fois le continent. C'est affreux de constater ce qu'il se passe, mais on ne peut rien faire. Ça touche au coeur. Avec un feu d'une telle force et quand le vent se met de la partie, ce n’est pas arrêtable », a déclaré Eugenio Da Costa, président du centre communautaire portugais Les amis unis, situé à Gatineau.

Certains membres de la communauté ont toujours de la famille au Portugal et vivent des moments d'inquiétude.

« J'ai encore de la famille là-bas, dans cette pointe du continent, ça m'affecte un petit peu. J'ai regardé ça à la télévision », a témoigné Emmanuel Oliveira.

« Les gens sont sans mots. C'est la première fois qu'une catastrophe comme ça arrive. Ma famille est en sécurité dans le nord du Portugal, mais je connais des gens qui sont proches de là et c'est très difficile », a pour sa part raconté Maria Martin.

Ce n'est pas la première fois que le Portugal connaît des feux de forêt dans son histoire. Mais cette fois, la catastrophe est d'une plus grande ampleur. La diaspora portugaise en Outaouais va continuer de suivre la situation de près, alors que le bilan risque de s'alourdir davantage.

D'après un reportage de Mathieu Gohier

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine