Retour

Les problèmes de GPS d’OC Transpo causent des maux de tête aux développeurs

Alors que le temps froid a fait des siennes dans la capitale nationale au cours des dernières semaines, des problèmes de transmission de données du système de localisation GPS d’OC Transpo ont rendu la vie dure à certains développeurs d'applications.

Diverses applications pour téléphones intelligents utilisent les données enregistrées par ce système afin d'informer les usagers des heures de passage des autobus en temps réel.

Ali Al-Munayer, développeur d’une application appelée Ottawa Transit, soutient que les données d’OC Transpo ont été peu fiables aux heures de pointe pendant une dizaine de jours depuis le début de l'année. Il dit avoir reçu des plaintes d’utilisateurs à ce sujet.

« 5000 utilisateurs se servent de mon application quotidiennement », souligne M. Al-Munayer. « Imaginez 5000 personnes qui n’ont pas l’information dont elles ont besoin », déplore-t-il.

M. Munayer précise que le problème semble être réglé depuis jeudi dernier. Il déplore toutefois avoir obtenu peu d'information de la part d'OC Transpo.

Une forte demande

Dans une déclaration envoyée lundi, OC Transpo a confié à CBC que les problèmes étaient liés à une surcharge du serveur en raison d’une augmentation des demandes provenant d’applications indépendantes.

Le transporteur dit maintenant avoir pris les mesures nécessaires pour stabiliser les systèmes touchés. D’autres travaux et analyses se poursuivent toutefois pour régler le problème, précise Pat Scrimgeour, gestionnaire chez OC Transpo.

Selon Larry Dunkelman, qui a développé l’application Bus Buddy, les problèmes d’OC Transpo sont indirectement liés au froid et aux conditions hivernales. « Lorsqu’il y a du mauvais temps, les gens sont plus impatients de savoir à quel moment leur autobus arrivera », souligne-t-il. La demande met de la pression sur les serveurs, selon lui.

Plus d'articles