Retour

Les problèmes de santé liés aux opioïdes en hausse à Ottawa et au pays

Cette tendance préoccupe les services d'urgence, puisque les surdoses d'opioïdes peuvent rapidement mener à des arrêts cardiaques.

C'est quelque chose qui nous inquiète beaucoup.

Jean-Pierre Trottier, porte-parole du Service des ambulanciers paramédicaux d'Ottawa

« Les personnes [en surdose] vont prendre de quatre à six respirations par minute, certainement pas assez pour garder en vie », souligne Jean-Pierre Trottier, porte-parole du Service des ambulanciers paramédicaux d'Ottawa.

Ce sont les hommes âgés de 20 à 25 ans qui représentent la majorité des cas de surdose pour lesquels les ambulanciers d'Ottawa doivent intervenir, précise le service ambulancier.

Un problème en croissance au pays

Les paramédicaux de la capitale ne sont sans doute pas les seuls à enregistrer une hausse des interventions liées à la consommation d'opioïdes, si on en croit les résultats d'une étude rendue publique mercredi par l'Institut canadien d'information sur la santé. Le rapport montre que le problème gagne en importance au pays.

Selon l'étude, les intoxications aux opioïdes entraînent plus de 13 hospitalisations par jour au pays ainsi que 7 visites aux urgences en Ontario et 3 en Alberta.

Ainsi, le taux d'hospitalisations liées à une intoxication aux opioïdes a connu une hausse de plus de 30 % au pays de 2007-2008 à 2014-2015.

Les taux d'hospitalisation ont augmenté dans tous les groupes d'âge, mais l'augmentation est particulièrement marquée chez les jeunes (15 à 24 ans), avec une hausse de 62 % comparativement à 2007-2008. Dans ce groupe d'âge, la majorité des intoxications étaient intentionnelles, précise le rapport.

Ce sont tout de même les personnes âgées qui affichent les taux les plus élevés d'hospitalisations liées aux opioïdes au pays. La plus forte proportion de ces intoxications sont accidentelles.

Plus d'articles