Retour

Les producteurs laitiers de l'Est ontarien inquiets des déclarations du président Trump

La volonté du président américain de renégocier l'accord de l'ALÉNA et d'offrir aux producteurs laitiers américains un meilleur accès au marché canadien suscite de l'inquiétude chez les producteurs laitiers ontariens.

Le président Trump a fait cette déclaration lors d'un discours mardi au Wisconsin, sur sa nouvelle politique protectionniste « Acheter américain, embaucher américain ». Il a traité les accords commerciaux entre les États-Unis et le Canada d'« injustes ».

Le vice-président de l'Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO), Philippe Etter, trouve paradoxale la position de l'administration Trump.

« Ils veulent favoriser l'achat américain, et aussi engager des employés américains aux États-Unis, tandis qu'au Canada, on ne pourrait pas faire la même chose, de produire nos produits pour la population canadienne, donc pour nous, c'est complètement ironique ».

Philippe Etter possède une ferme laitière à Sarsfield, dans l'est d'Ottawa.

Il craint surtout un geste unilatéral de l'administration Trump.

Mais il dit avoir confiance envers le gouvernement Trudeau qui saura, selon lui, « supporter notre industrie et la gestion de l'offre ».

Le producteur laitier soutient que sans la gestion de l'offre, l'industrie laitière canadienne ne serait pas en aussi bonne santé.

« Nous, nous produisons ce que les consommateurs canadiens consomment, tandis qu'aux États-Unis, c'est le libre marché, puis c'est clair qu'au cours des dernières années, il y a eu une surproduction et le prix est à terre et plusieurs producteurs sont dans des situations financières précaires », explique M. Etter.

Il ajoute que dans les pays qui ont mis fin au système de gestion de l'offre, comme en Australie ou en Nouvelle-Zélande et en Europe, le prix du lait n'a pas baissé comme on s'y attendait et les gouvernements ont été appelés à subventionner cette industrie.

Avec les informations de la journaliste Julie-Anne Lapointe

Plus d'articles

Commentaires