Retour

Les professeurs de l'UQO pourraient déclencher une grève le 17 janvier

Le Syndicat des professeures et professeurs de l'Université du Québec en Outaouais (SPUQO) menace de déclencher une grève le 17 janvier si aucune entente satisfaisante pour renouveler sa convention collective n'est conclue d'ici là.

Pourtant, la semaine dernière, le syndicat affirmait ne pas être très loin d'un accord avec la direction de l'Université. Le comité de négociation s'est rencontré cette semaine et le SPUQO menace maintenant de débrayer.

« Nos demandes salariales sont justifiées, claires et visent la reconnaissance équitable de la valeur de l'ensemble des tâches que nous accomplissons chaque jour », a déclaré par voie de communiqué la présidente du syndicat, Louise Briand.

Contrairement à leurs collègues chargés de cours, qui ont voté pour un mandat de grève illimitée, les quelque 250 membres du SPUQO ont adopté un mandat de grève pour une durée de 10 h réparties du 8 janvier au 9 février. L'offre patronale du 7 décembre a été rejetée à plus de 85 % par les professeurs.

Le directeur des communications et du recrutement de l'Université du Québec en Outaouais (UQO), Gilles Mailloux, a indiqué à Radio-Canada avoir également appris par communiqué l'intention du SPUQO de débrayer le 17 janvier.

« Nous vous informons que des rencontres de conciliation sont prévues les 15 et 22 janvier », a précisé Monsieur Mailloux dans un courriel. « La direction de l’Université est toujours confiante de pouvoir obtenir un accord par la négociation. »

Il a également invité le personnel et les étudiants à vérifier leur boîte courriel et à visiter le site Internet de l'UQO pour des mises à jour.

D'autres moyens de pression en vue?

Le contrat de travail des professeurs de l'UQO est échu depuis avril 2015 et les négociations durent depuis novembre 2015. Un conciliateur s'occupe de ce dossier depuis décembre 2016.

Le syndicat soutient que s'il n'y a toujours pas d'entente le 9 février, des moyens de pression plus robustes pourraient être employés à des moments stratégiques et opportuns. Une assemblée générale est prévue dans la semaine du 12 février.

Les étudiants de l'Université du Québec en Outaouais sont de retour en classe depuis lundi, après une pause pour le temps des Fêtes.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards