Retour

Les ratés de Phénix retardent la récolte de dons du fédéral

Au moment même où le gouvernement fédéral lance, mercredi, sa campagne annuelle de charité en milieu de travail, il demande aux ministères d'attendre que la poussière soit retombée sur le nouveau système de paye Phénix avant de récolter les dons.

Cette précaution, une première dans l'histoire de la campagne, survient après que des fonctionnaires eurent exprimé leur hésitation à signer une demande de retenue automatique sur leur paye, redoutant de nouveaux problèmes. Quelque 70 % des dons de la campagne de charité proviennent de retenues automatiques sur la paye des employés.

Depuis janvier, plus de 80 000 fonctionnaires fédéraux ont rapporté des problèmes de paye à la suite de la transition du gouvernement vers le nouveau système de paye automatisé Phénix.

Emmanuelle Parker, une employée de Statistique Canada, n'a pas été touchée par ces problèmes et souhaite que cela reste ainsi. Elle a décidé de ne pas contribuer à la campagne cette année, afin d'éviter les problèmes potentiels.

Elle n'est pas la seule. Jennifer Arkell, qui contribue à la campagne depuis 10 ans, remet elle aussi en question sa participation cette année, même si elle n'a pas été touchée par les ratés de Phénix. Elle craint qu'un changement sur sa paye puisse engendrer des irrégularités.

Une question de respect

Michael Allen, président et chef de la direction de Centraide Ottawa, cogère la campagne de charité dans la fonction publique. Il précise que les ministères auront comme directive de ne pas demander de contributions aux employés avant le 31 octobre, date à laquelle les ratés de Phénix devraient être corrigés.

Pour les deux prochains mois, la campagne de charité en milieu de travail visera à rappeler aux fonctionnaires l'importance des dons et fera connaître l'histoire des gens qui en ont bénéficié.

D'après CBC

Plus d'articles

Commentaires