Retour

Les ruines de l'église de Saint-Isidore ne seront pas préservées

Les murs de pierre et la façade d'origine de l'église de Saint-Isidore de La Nation, dans l'Est ontarien, ne seront pas conservés, même si l'archidiocèse d'Ottawa décidait de reconstruire le lieu de culte, détruit par les flammes le mois dernier.

Selon le curé de la paroisse, l'abbé Pascal Nizigiyimana, les ingénieurs responsables du dossier recommandent d'abattre les murs pour des raisons de sécurité.

La moitié de la façade a déjà  dû être détruite, pour éviter qu'elle ne s'écroule sur la voie publique.

Des représentants du ministère de l'Environnement de l'Ontario doivent en outre venir visiter les lieux du sinistre au cours des prochains jours. Ils devront notamment analyser la qualité du sol à la suite de l'incendie.

Par ailleurs, le brasier aurait fort probablement été causé par la foudre, selon la Municipalité de La Nation, qui cite des informations fournies par le ministère fédéral de l'Environnement et du Changement climatique.

L'édifice de pierre, construit à la fin du 19e siècle, a presque complètement brûlé le 23 juillet dernier, emportant avec lui une partie du patrimoine franco-ontarien.

Avec les informations de Jérôme Bergeron

Plus d'articles

Commentaires