Retour

Les Sénateurs arrachent le premier match aux Rangers

Erik Karlsson a brisé l'égalité avec 4:11 à faire en troisième période et les Sénateurs ont battu les Rangers de New York 2-1, jeudi soir, à Ottawa. L'équipe ontarienne mène la série 1-0.

Le capitaine des Sénateurs a trompé la vigilance de son compatriote suédois Henrik Lundqvist en décochant un tir anodin qui a dévié sur Derek Stepan avant de trouver le fond du filet.

Il s'agissait du premier but de Karlsson lors des présentes séries éliminatoires et un septième point.

Le défenseur de 26 ans a joué pendant plus de 28 minutes dans la victoire.

Lundqvist a connu un fort match devant le filet des Rangers avec 41 arrêts.

Craig Anderson a pour sa part stoppé 33 rondelles et il n'a été battu que par Ryan McDonagh. Ryan Dzingel a été l'auteur de l'autre but des Sénateurs.

Les Sénateurs ont eu plusieurs occasions de prendre les devants en première période. Ils ont bénéficié de trois avantages numériques, mais ils n'ont pu toucher la cible.

Lundqvist, qui a connu une excellente première ronde, a repoussé les neuf lancers des Sénateurs en avantage numérique et les 21 en première période.

Il s'est notamment signalé à deux reprises aux dépens de Mark Stone.

Le gardien de 35 ans a connu la pire saison de sa carrière, en maintenant un pourcentage d'arrêts de ,910, mais il s'est ressaisi au premier tour contre le Canadien de Montréal, bloquant 195 des 206 tirs dirigés vers lui (,947).

Anderson n'a pas été testé avant la fin du premier tiers et il a dû se dresser devant McDonagh, lors d'un avantage numérique aux Rangers.

Le capitaine des Rangers n'a pas raté sa deuxième occasion.

Il a décoché un lancer qui s'est faufilé au travers la circulation avant de terminer son élan dans le haut du filet

C'est lors d'une supériorité numérique que les Sénateurs ont ramené les deux formations à la case départ.

Lundqvist a frustré les attaquants des Sénateurs, dont Kyle Turris, mais le retour de lancer d'Alex Burrows a atterri sur la lame du bâton de Dzingel, qui n'a pas raté une telle occasion.

Alors qu'il restait moins de cinq minutes au troisième engagement, Karlsson a déjoué le gardien des Rangers pour procurer les devants 2-1 aux Sénateurs. Son tir des poignets provenait du coin droit de la patinoire.

Les deux formations croiseront à nouveau le fer samedi, à l'occasion du deuxième duel de la série.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine