Retour

Les Sénateurs d'Ottawa Junior A à la conquête de la coupe RBC

Les joueurs des Sénateurs d'Ottawa Junior A vont tenter d'ajouter un nouveau trophée à leur palmarès au cours des prochains jours.

Un texte de Jonathan Jobin

L'équipe s'est envolée à destination de la Colombie-Britannique pour participer au tournoi de la Coupe RBC, le championnat canadien du Junior A. Les Sens ont obtenu leur laissez-passer en remportant la Coupe Fred Page, dimanche, devant leurs partisans.

« Les joueurs sont excités, c'est certain. On a tenu une petite séance d'entraînement pour faire sortir le méchant avant le départ. Tout le monde a hâte », a mentionné l'entraîneur-chef Martin Dagenais, juste avant de prendre l'avion.

Les membres de l'équipe ont connu des moments forts en émotions dans les dernières semaines. Ils ont d'abord mis la main sur la coupe Bogart, en battant les favoris de leur ligue, les Canadians de Carleton Place.

Ils sont ensuite devenus champions de la Coupe Fred Page grâce à une victoire de 10-1 sur le Collège français de Longueuil.

« Tout le monde est vraiment excité, mais tout se passe tellement vite, qu'on a pas vraiment le temps de le réaliser. On a gagné notre ligue et, ensuite, un autre gros tournoi. On s'en va affronter les champions de partout au Canada », souligne le défenseur Zachary Salloum, avec une pointe de surprise dans la voix.

Reste que la confiance est grande chez les Sénateurs à quelques jours du tournoi. La formation va entreprendre le tournoi, samedi, contre les Dukes de Wellington, une autre équipe ontarienne.

« Sans être prétentieux, je crois qu'on a de bonnes chances de gagner la coupe RBC. On vraiment une belle profondeur et d'excellents gardiens. Je suis persuadé qu'on peut gagner », dit l'attaquant Dany Pion, débordant de confiance.

Évaluer le défi

La Coupe RBC est l'équivalent de la Coupe Memorial pour les équipes Junior A. Elle regroupe cinq équipes.

Les Chiefs de Chiliwack, un peu à l'est de Vancouver, reçoivent aussi le Wild de Wenatchee, champion du Pacifique et les Pistons de Steinbach, champions de la Coupe Doyle. Les Sénateurs ne connaissent pratiquement pas ces formations.

« C'est vrai qu'on ne connaît pas vraiment la compétition. On doit juste s'assurer de jouer de notre façon, il ne faut pas trop s'inquiéter des autres équipes », poursuit Salloum.

Les Sénateurs ont une petite carte cachée dans leur jeu. Le Gatinois Dany Pion a joué pour les Pistons plus tôt cette saison.

« Je connais Steinbach, mais les autres joueurs ne connaissent aucune équipe. Il faudra les surprendre avec notre vitesse notamment », explique Pion.

« Nous avons un peu d'informations grâce à lui », souligne Martin Dagenais, qui s'attendait à regarder beaucoup de vidéos de ses adversaires, en se concentrant sur les unités spéciales et les gardiens.

L'entraîneur des Sénateurs a pour objectif d'atteindre la demi-finale du tournoi, mais il croit que son équipe pourrait surprendre par la suite. Ses joueurs affirment pour leur part qu'ils se rendent à Chiliwack, pour rapporter la coupe RBC.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Bataille entre un criquet et une guêpe: qui gagnera?





Rabais de la semaine