Retour

Les Sénateurs incapables de s'emparer du premier rang de la Division atlantique

Les Jets de Winnipeg ont résisté à un tout dernier assaut dans les dernières secondes de la troisième période, et ils ont battu les Sénateurs 3-2 à Ottawa, dimanche soir.

Avec une victoire, les Sénateurs auraient pu soutirer le premier rang de la Division atlantique au Canadien de Montréal, mais ils devront patienter un peu plus longtemps.

Ottawa a cependant toujours deux matchs en main sur le Tricolore.

Les Jets ont pris l'avance 2-0 au premier tiers, grâce à des buts du défenseur Dustin Byfuglien et de l'attaquant Mathieu Perreault. Les meilleurs pointeurs de l'équipe manitobaine Mark Scheifele et Patrik Laine ont récolté deux aides chacun sur les deux premiers buts de leur équipe.

En deuxième période, l'attaquant des Sénateurs Mark Stone a réduit l'écart de moitié, en complétant un jeu amorcé de la ligne bleue par Dion Phaneuf et Erik Karlsson en avantage numérique.

Le défenseur recrue des Jets Joshua Morrissey a toutefois redonné une priorité de deux buts à son équipe au début de la troisième période.

Malgré un but de Zack Smith moins de trois minutes plus tard, aidé par Derick Brassard et une fois de plus Karlsson, les Sénateurs n'ont pas été en mesure d'égaler le pointage.

Dans les tout derniers instants de la rencontre, ils croyaient avoir été en mesure de pousser la rondelle derrière le gardien Connor Hellebuyck. Après consultation avec la reprise vidéo, les officiels ont cependant tranché qu'il fût impossible de dire si le disque était bel et bien rentré ou non.

Hellebuyck a été solide en stoppant 32 des 34 rondelles dirigées vers lui.

L'ancien gardien du Canadien Mike Condon a cédé 3 fois sur 20 lancers.

En plus de jouer sans Bobby Ryan, blessé à une main, l'équipe ontarienne n'a pas pu éviter de perdre d'autres joueurs importants en raison de blessures durant l'affrontement.

La troupe de Guy Boucher a perdu les services de Mike Hoffman en première période.

Puis, au troisième vingt, le défenseur des Jets Jacob Trouba a asséné un coup à la tête de Stone. Ce dernier a semblé ébranlé sur la séquence et n'est pas revenu, non plus, au jeu par la suite. Trouba a été puni pendant deux minutes pour son geste.

Plus d'articles