OTTAWA - Erik Karlsson a déjoué Al Montoya au quatrième tour des tirs de barrage pour donner aux Sénateurs une victoire de 4-3 sur le Canadien de Montréal samedi.

Il s'agit d'une première défaite cette saison pour le Tricolore, qui retourne néanmoins à la maison avec un point. Les Sénateurs ont gagné leurs deux premiers matchs de l'année, chaque fois en prolongation.

Malgré le résultat, l'entraîneur-chef Michel Therrien était plutôt content de la façon de jouer et de la détermination de ses hommes. 

« La première moitié de match, je trouvais que notre exécution n'était pas là. On a fait des ajustements en deuxième, ça nous a donné de l'énergie. On avait un retard de deux buts, mais on a pu aller chercher un point quand même. »

« C'est sûr que c'est décevant de perdre en fusillade. L'exécution entre en ligne de compte, a ajouté Therrien. Ce qui est encourageant, c'est que les joueurs ont bien réagi. »

Le CH avait pourtant une avance de 3-2 en fin de match. C'est un de leurs anciens porte-couleurs, Tom Pyatt, qui a créé l'égalité en troisième période. 

À son retour au jeu après avoir soigné une blessure à la jambe gauche, Jeff Petry a marqué ses deux premiers buts de la saison. 

Therrien a relevé la soirée ardue d'Alex Galchenyuk aux mises au jeu comme un point faible.

« Ça part souvent des mises au jeu, [c'est difficile] quand on ne commence pas avec possession de la rondelle. Je trouvais qu'Alex éprouvait beaucoup de difficultés avec les mises au jeu. On a couru après la rondelle toute la soirée, donc on a fait des changements et certains d'entre eux se sont avérés positifs. »

Ryan Dzingel avait enflammé le Centre Canadian Tire dès le début de la première période. Il a permis aux Sénateurs de prendre l'avance. Karlsson et Chris Wideman ont obtenu des mentions d'aide sur le but de Dzingel.

Montoya a été déjoué à son deuxième match comme gardien partant du Tricolore. Pendant ce temps, Carey Price soigne toujours une vilaine grippe.

Montoya faisait face à Craig Anderson, qui a été brillant contre les boulets répétés de Shea Weber pendant que Phil Varone était au cachot.

Le portier du Canadien a terminé sa soirée de travail avec 35 arrêts. Anderson a repoussé 21 rondelles.

Les Sénateurs ont répliqué rapidement pour doubler leur avance. Zach Smith, de loin, a marqué son premier but de la saison. Bobby Ryan et Wideman ont contribué à cette réussite.

Max Pacioretty a obtenu la meilleure occasion de marquer des siens à la sixième minute de la deuxième période. Alexander Radulov lui a fourni une passe en or devant Anderson. Le capitaine a dévié le disque... à côté du filet.

Le travail exemplaire de Radulov lui a valu une promotion dans le premier trio avec Alex Galchenyuk. Brendan Gallagher a perdu son rang.

Après la rencontre, le vétéran russe a reconnu que l'équipe s'est fait prendre au jeu des Sénateurs. 

« Les revirements en zone neutre, le jeu de transition. Ottawa aime bien jouer ce genre de match. Alors, il faut être capable d'éviter ce genre de situation », a noté Radulov.

L'avantage numérique du Tricolore a fini par payer. C'est ce qui a mené au but de Petry.

Le début de la troisième a presque été fatal pour les Sénateurs. Après avoir défendu leur camp pendant 1:49 à trois joueurs contre cinq, le Tricolore a marqué deux fois. D'une part, Arturri Lehkonen après avoir enfoncé un déchet laissé par Phillip Danault. D'autre part, Petry avec son deuxième du match.

« Dans le 5 contre 3, ils étaient prévisibles. Les gars ont fait du bon travail pour limiter leurs choix », a noté Montoya. 

Pyatt a complété un bel échange avec Jean-Gabriel Pageau et Dzingel pour forcer la prolongation.

Les deux équipes ont eu de bonnes chances de marquer en période supplémentaire. Radulov s'est notamment présenté en échappée, mais Anderson a fermé la porte. 

Rappelons que Mikhail Sergachev et Zach Redmond ont été laissés de côté pour le match.

Plus d'articles