Retour

Les soldes d'après Noël, une mine d'or pour les fraudeurs

C'est le temps des soldes d'après Noël, une période de l'année où les consommateurs se tournent beaucoup vers Internet pour profiter des meilleures aubaines. Mais il n'y a pas que pour les consommateurs que les opportunités sont alléchantes. Les fraudeurs aussi en profitent!

La nouvelle tendance, profiter de la hausse du nombre de transactions en ligne et cibler les acheteurs inattentifs ou pressés, pour leur soutirer des informations personnelles, estime la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

« Internet ouvre un éventail de possibilité pour les fraudeurs », explique le coordonnateur de l’escouade contre la fraude à la GRC, Guy-Paul Larocque. « On voit des anciennes fraudes recyclées grâce aux technologies du jour. Les chiffres sont de plus en plus alarmants. »

La technique la plus commune est l’hameçonnage, un courriel bidon qui ressemble en tout point à celui d’un commerce, ou d’une institution financière et qui demande au destinataire d’entrer des informations personnelles.

C’est un peu comme aller à la pêche et essayer d’attraper le plus grand nombre de poissons possibles.

Guy-Paul Larocque, coordonnateur de l’escouade contre la fraude à la GRC

Malheureusement, les fraudeurs ne manquent pas de cibles. L’an dernier, ils ont soutiré 40 millions de dollars à 8000 victimes uniquement au Canada, selon la GRC.

Rester vigilants et supprimer les courriels est une bonne idée selon la GRC. En cas de doute, elle invite les citoyens à communiquer avec son centre antifraude.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine